Tu n'es pas encore Abonné(e) Yooplay ?

Yooplay® ce sont des Cours de musique en ligne et des milliers de Morceaux en vidéo, Partitions, Tablatures, Paroles avec Accords pour que tu progresses rapidement et facilement !
👉 Crée ton compte en un instant et accède à tout le contenu Guitare, Piano, Chant, Batterie et Basse !

Découvre ta voix mixte !

Prerequis :

Connectez-vous ou créez un compte pour accéder aux pré-requis.

Téléchargements :

Connectez-vous ou créez un compte pour accéder aux pré-requis.

La voix mixte : secrets et astuces

Les secrets de la technique de voix mixte : Comment chanter en voix mixte ?

Voix mixte c'est quoi ?

Bonjour cher(e) Yooplayer ! Je vais te révéler un secret aujourd’hui et lever le voile sur un mystère qui a été probablement l’astuce la mieux gardée par les chanteurs et les chanteuses depuis des générations.

C’est un outil indispensable, énigmatique et essentiel pour ta voix. En effet, je vais te parler de la voix mixte !

Tout d’abord, permet-moi de te rappeler les vidéos précédentes sur les registres !

Comme tu le sais, la voix poitrine et la voix de tête ont chacune leur limite. Dans un cas, tu ne peux pas monter jusqu’à l’infini car tu seras bloqué à un moment donné et cela peut entraîner un serrage de la gorge.
Dans l’autre cas, la voix de tête peut descendre mais risque de devenir instable à un moment donné.

 

C’est quoi la voix mixte ?

Tu te demandes peut-être ce qu’est la voix mixte ? Cette technique vocale, située entre la voix de poitrine et la voix de tête, est très tendance en ce moment et suscite beaucoup de questions. Tu as sûrement déjà entendu ce timbre homogène et sans cassure dans la voix, qui donne l’impression d’une voix fluide et souple. Mais comment la voix mixte est-elle produite physiologiquement ? Et comment peux-tu la développer toi-même ? Dans cet article, on va plonger dans les mécanismes de la voix mixte pour te donner une meilleure compréhension de cette technique vocale de plus en plus populaire.

Comprendre d’où vient la voix mixte

Je vais te donner un petit rappel scientifique pour mieux comprendre la voix mixte. En ce qui concerne notre voix, il existe principalement deux mécanismes laryngés, soit deux manières principales pour nos cordes vocales de vibrer. Il existe deux autres mécanismes, mais je ne les aborderai pas ici. Le premier mécanisme, noté M1, correspond à la partie plutôt grave de notre tessiture, tandis que le deuxième mécanisme, noté M2, correspond à la partie aiguë.

En général, M1 correspond à ce que nous appelons la voix de poitrine, tandis que M2 correspond souvent à la voix de tête ou de fausset. Ces deux mécanismes correspondent à une réalité physiologique, c’est-à-dire ce qui se passe au niveau de nos cordes vocales. Les termes “voix de poitrine” et “voix de tête” renvoient plutôt au rendu acoustique, c’est-à-dire à ce qu’on entend et perçoit.

Cependant, pour la plupart des chanteurs, il existe un passage, voire un grand passage, entre les deux mécanismes M1 et M2. Ce passage est souvent difficile à franchir car la marche est haute pour la plupart d’entre nous. Il est donc important pour notre santé vocale de respecter ce passage et de ne pas forcer dans l’un ou l’autre des deux mécanismes.

Pour reprendre l’analogie de mon amie Aurélie Ravera Lassale, c’est comme passer les vitesses d’une voiture. Plus le son est aigu, plus nos cordes vocales vibrent vite. Rester en M1 dans nos aigus, c’est un peu comme être en seconde sur l’autoroute, ce qui n’est pas très efficace et même dangereux pour le moteur ! Il est donc nécessaire de changer de mécanisme pour aller vers l’aigu.

Pourquoi employer la voix mixte  ?

Pour être le plus limpide possible, quand on chante, on a deux modes de production de son : le mode “poitrine” et le mode “tête”. Mais il y a une note “de passage” qui sépare les deux, et si on veut chanter plus haut que cette note-là, on doit passer en mode “tête”. C’est un peu comme si on avait une voiture avec deux vitesses : on peut rouler en 1ère, mais si on veut aller plus vite, on doit passer en 2ème.

Si en variété, il est courant de chanter en mécanisme de poitrine, et de passer directement en mécanisme de tête sur une note aigüe. Dans beaucoup d’autres style de musique préférera rendre la montée dans l’aigu, et donc le passage d’un mécanisme à l’autre, aussi progressifs que possible.

  • Un passage/cassure

Lorsque nos cordes vocales passent de M1 à M2, il y a un ajustement important qui se produit. Cependant, ce changement ne se fait pas toujours de manière fluide et douce. Pour la plupart des chanteurs, il y a un trou, une faille, voire un ravin entre M1 et M2. Ce passage peut entraîner des sauts de notes, une voix chevrotante, un sentiment de perte de contrôle et une certaine frustration. Malheureusement, ce passage se trouve souvent au centre de notre tessiture, ce qui complique encore plus la situation.

  • Éliminer ce passage

Pourtant, certains chanteurs parviennent à éliminer ce passage, mais cela nécessite souvent de nombreuses heures de pratique. Ils trouvent une manière de produire le son qui masque le changement de mécanisme, de sorte qu’il n’est presque pas audible. Ils ont alors l’impression de se situer entre les deux mécanismes, sans être vraiment en voix de poitrine ou en voix de tête. Ils mélangent les deux et créent une sensation de voix mixte, avec un peu de voix de poitrine et une dose de voix de tête.

  • Exercice : Comment chanter en voix mixte ?

Naviguer entre la voix de poitrine et la voix de tête et inversement nécessite de passer par la fameuse cassure entre les deux mécanismes. Cette cassure peut être conservée pour des raisons esthétiques dans certains morceaux, alors que dans d’autres, on veut entendre une seule et même voix des graves aux aigus. C’est là qu’intervient la voix mixte, qui permet de gommer cette cassure et d’obtenir une transition fluide.

Au milieu de la voix, autour de cette cassure, la zone de passage n’est pas si abrupte que ça. Effectivement, la voix de poitrine monte et empiète sur la voix de tête et inversement. Il existe donc des notes que l’on peut chanter soit en poitrine soit en tête, et c’est là que commence notre aventure.

La première étape pour acquérir la voix mixte consiste à bien faire appel à tes sensations et à prendre du temps pour toi et ton corps. Acquérir la voix mixte demande de la pratique et de la patience, car ton corps doit assimiler le mouvement pour qu’il devienne automatique et que tu n’aies plus à y penser.

Comment chanter en voix mixte des notes aigues ?

La première étape va te permettre d’isoler ta cassure et de trouver où elle se situe exactement pour toi afin de pouvoir la façonner. Pour cela, nous allons utiliser un son (“I”) en utilisant toujours la fameuse “sirène” et glisser de la voix de poitrine vers la voix de tête jusqu’à ce point de rupture. Nous allons utiliser des images mentales pour aider ton corps à assimiler le mouvement, n’hésite donc pas à te servir de ta main pour “tordre” virtuellement ton son vers le haut.

Répète plusieurs fois l’exercice puis repère au niveau de tes sensations à quel moment le basculement apparait. Cela te permettra de trouver où se situe exactement ta cassure et de commencer à la travailler. La voix mixte est un outil incroyable pour les chanteurs et les chanteuses, et en travaillant dur, tu pourras l’utiliser pour ajouter une touche unique à ta voix.

Aller plus loin avec la technique voix mixte

Malgré nos impressions, la science nous assure qu’il n’existe pas de mécanisme vocal hybride entre la voix de poitrine et la voix de tête, mais plutôt une alternance entre ces deux mécanismes pour la voix mixte. Toutefois, quelques ajustements subtils sont nécessaires pour passer de l’un à l’autre de manière fluide et sans altérer la qualité du timbre. Ces ajustements concernent non seulement la production des mécanismes vocaux, mais aussi leur résonance.

La résonance est d’ailleurs l’une des meilleures alliées des chanteurs pour trouver la voix mixte. Bien que la découverte de cette technique vocale demande persévérance et pratique, elle offre une large palette de possibilités musicales, et c’est une réelle satisfaction pour les chanteurs de pouvoir la maîtriser.

La voix mixte un mystère ?

Bien que la théorie soit passionnante, la recherche de la voix mixte peut sembler complexe.

Et hop, on va un peu plus loin dans la découverte de la voix mixte ! Mais attention, chaque chanteur.euse et chaque professeur.e a sa propre vision et sa propre méthode pour la travailler.

Pour certain.e.s, la voix mixte consiste à utiliser le mécanisme laryngé 1 et à modifier la forme des espaces de résonance pour obtenir le son désiré. Mais d’autres chanteur.euse.s ont développé deux voix mixtes : une qui part du mécanisme 1 et essaie d’imiter le son du mécanisme 2, et une qui part du mécanisme 2 et essaie d’imiter le son du mécanisme 1.

Chacun a sa méthode et ses descriptions, et cela montre bien que la technique vocale n’est pas unique. Cela peut compliquer le travail mais cela permet aussi d’enrichir sa palette technique et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives.

 

👉 Comment travailler sa Voix mixte en Chant ?