Tu n'es pas encore Abonné(e) Yooplay ?

Yooplay® ce sont des Cours de musique en ligne et des milliers de Morceaux en vidéo, Partitions, Tablatures, Paroles avec Accords pour que tu progresses rapidement et facilement !
👉 Crée ton compte en un instant et accède à tout le contenu Guitare, Piano, Chant, Batterie et Basse !

Explications

Prerequis :

Connectez-vous ou créez un compte pour accéder aux pré-requis.

Téléchargements :

Connectez-vous ou créez un compte pour accéder aux pré-requis.

Le Palm Mute

Qu’est ce que le palm mute guitare ?

Comment faire un palm mute guitare ?

Tu aimes les morceaux Pop, puis le rock et les grosses rythmiques ! Voici l’une des techniques incontournables, tout comme le hammer, pour faire fureur. “Palm mute” veut dire que l’on étouffe les cordes avec la paume de la main. Oui mais pas n’importe où et n’importe comment. Si tu poses ta main sans savoir où est ce que tu dois la poser, tes cordes seront tout simplement étouffées. Tu vas me dire “Oui c’est le principe ! On étouffe les cordes, non !?”. Donc, c’est pas faux mais il faut les étouffer uniquement pour atténuer la résonance de la ou des notes que tu joues. S’il n’y a aucun son, alors ce sera de la Ghost note. Le Palm mute existe aussi à la basse, c’est le meme principe technique. En revanche, il n’est pas forcément adapté à de la grosse rythmique.

La technique du Palm mute

La technique du palm mute est une forme de contrôle dynamique et est utilisée pour amortir les cordes afin de limiter la résonnance de la guitare.
En plaçant le bord inférieur de ta paume sur les cordes près du chevalet et en le déplaçant entre ce dernier et la rosace, tu peux contrôler le niveau de l’effet d’amortissement.
L’utilisation la plus identifiable du palm mute peut être entendue dans le hard rock et le métal où la guitare électrique a un son “chunk” ou “chug” qui est plus de nature staccato. Cependant, le palm mute guitare peut tout aussi bien être utilisé avec la guitare acoustique pour contrôler et façonner le son d’un morceau de musique donné.
Il s’agit d’une technique très importante à maîtriser pour qu’un guitariste puisse élever son son à un niveau supérieur. Lorsque l’on est capable de contrôler la dynamique de la musique que l’on joue, cela ouvre un monde entier de possibilités musicales. Voici quelques conseils pour apprendre et améliorer la technique du palm mute guitare.

Utilise le bord extérieur de ta main pour faire un Palm mute

Commence par une simple sourdine d’un accord.
À l’aide d’un médiator, joue un accord, puis fais un arret sur les cordes avec votre main.
Deux possibilités s’offrent au guitariste en utilisant cette simple action.
Tout d’abord, le guitariste peut couper les cordes entre les accords pour éviter tout bruit de corde indésirable pendant que les doigts bougent.
Un deuxième avantage est que cette action peut être utilisée pour marquer un accord de manière rythmique.
Il est même possible d’abaisser fortement la main sur les cordes pour les faire claquer et imiter le son d’une caisse claire.

Gardez ta main pas trop près du manche

Maintenant, placez la main sur les cordes et essayez de gratter simultanément.
Fais attention à la position de la main de sourdine et notez que plus tu es en avant (vers le manche), plus les cordes seront sourdes. Si tu es trop en avant, aucune des notes ne sonnera.Il peut y avoir des moments où c’est le but recherché.

L’erreur à ne pas commettre au Palm mute

Cependant, la technique de palm mute guitare de la paume de la main est plus un amortissement qu’une sourdine réelle des cordes, ce qui signifie que nous voulons toujours entendre les notes. Pour obtenir ce son, garde donc ta main plus en arrière vers le chevalet.
Il se peut même que la main qui étouffe repose sur le sillet du chevalet.
Cela donnera à la guitare un son épais, en particulier sur les notes graves.

Pas de crispation, détends ta main

Il est important de garder une main détendue pour bien utiliser cette technique. Si tu appuies trop fort sur les cordes, le son de l’étouffement sera altéré et les cordes risquent de se désaccorder. Si la main est trop tendue, cela peut également créer des problèmes lorsque tu utilises le médiator. Il suffit d’une petite touche pour étouffer les cordes. Il existe un équilibre délicat entre le fait de maintenir le médiator en place, d’appliquer la bonne pression pour étouffer les cordes et de pouvoir bouger la main librement pour étouffer et relacher selon les besoins.

Avoir recours au petit doigt

Il arrive souvent qu’un morceau de musique exige une succession rapide de notes en étouffé et sans. La main doit être prête à jouer l’étouffement à tout moment pour des raisons de rythme ou d’inflexion. On peut ainsi avoir recours au petit doigt.
Notamment pour celles et ceux qui ont des mains plus petites et qui ont du mal à étouffer les six cordes avec la paume de la main.

Les avantages de l’utilisation du petit doigt

Le petit doigt a l’avantage d’être plus proche des cordes que les autres doigts de la main qui joue. Il peut donc être utilisé pour guider la main vers les cordes rapidement, mais en douceur, plutôt que de laisser la main se déplacer à une vitesse telle qu’elle heurte les cordes.
Lorsque tu utilises des arpèges avec les doigts, n’utilise pas le petit doigt pour jouer. Au lieu de cela, utilisez-le pour t’appuyer sur la guitare afin de donner à ta  main la stabilité dont elle a besoin. À cet égard, le petit doigt est utilisé pour supporter le poids du bras et de la main. Garde la main relativement immobile afin que la paume puisse être plus facilement accessible lorsque le moment est venu de couper une note ou un accord.

Rester proche et éviter les mouvements lointains

Ceci est important lorsqu’un guitariste coupe le son de certains temps plutôt que de garder la main sur les cordes.
La main doit être prête lorsque les notes étouffées sont demandées. Par conséquent, il est bon de ne pas trop balancer le bras en grattant, ni de laisser la main s’éloigner des cordes.

Avoir un médiator plus épais ?

Il se passe beaucoup de choses dans la main rythmique d’un guitariste. Cette main unique gratte les cordes, saisit le médiator, étouffe et désétouffe. Cela peut également être frustrant lorsque le son désiré n’est pas obtenu.
Lorsque l’on utilise la technique du palm mute guitare, on peut parfois remarquer qu’il faut un peu plus de force avec le médiator pour faire résonner la note. Lors de l’étouffement de la paume de la main, la note doit être atténuée, mais toujours suffisamment claire pour être distinguée.

Conseil sur le mediator

Un médiator fin n’est souvent pas assez fort pour fournir la force nécessaire à la compression du son de l’accord. Essaye de passer à un médiator moyen ou lourd. Teste et fais ton choix !
Avec la guitare acoustique comme avec la guitare électrique, un médiator plus lourd permet de faire sortir le son de l’accord plus facilement. Ainsi sans avoir à utiliser une force importante de la main, ce qui permet de garder la main plus détendue.

Palm muting sur le beat

Le palm mute de la paume de la main peut être utilisée avec des accords de guitare pour atténuer un passage entier de la musique en utilisant un son “chug”, ou pour mettre un silence certains temps afin d’accentuer un rythme.
Dans le cas de l’utilisation du palm muting de la paume de la main sur un rythme, on ne coupe pas le son au hasard. Cette technique fait plus qu’affecter le son d’un accord, c’est un outil crucial pour créer un groove. L’arrêt du son lui-même doit se produire sur un rythme spécifique. Le groove le plus courant qui est créé peut être entendu dans de nombreuses chansons acoustiques où la partie de guitare est très percutante.

Alterner les notes mutées et non mutées.

Les notes accentuées sont également utilisées pour créer un groove ou un motif rythmique. Une façon de penser à un accent est de rendre certains temps plus forts que d’autres. Ces notes ou battements plus forts sont donc les accents. Une autre façon d’y penser est de ne pas rendre les accents plus forts, mais de rendre toutes les autres notes plus silencieuses. C’est probablement ce que l’on reconnaît le mieux dans la guitare rock, en particulier avec les guitares électriques fortement distordues. La position par défaut du guitariste dans cet exemple est la position palm-muted, avec la main rythmique complètement en arrière sur le sillet du chevalet pour sonner méchant ! Afin de créer un accent, fais pivoter l’avant-bras pour forcer le médiator vers l’extérieur et le côté de la paume de la main hors des cordes pour “ouvrir” l’accord. Ainsi, ramène le médiator sur les cordes et le côté de la paume sur le sillet pour étouffer à nouveau les cordes. Voila maintenant que le palm mute guitare n’a plus aucun secret pour toi il est temps de passer à la pratique !