morceau

comment jouer can't stop rhcp ?
sigle yooplay

Can’t stop

Artiste :
Album :
(2002)
Genre :

Comment jouer Can’t stop des Red Hot Chili Peppers ?

Can’t Stop” est une chanson du huitième album studio du groupe de rock américain Red Hot Chili Peppers, intitulé “By the Way” (2002). Elle a été publiée en tant que troisième single de l’album le 3 février 2003. La chanson a marqué le huitième numéro un du groupe sur le classement américain des pistes de rock moderne de Billboard, y passant trois semaines en tête, et atteignant la 57e place du Billboard Hot 100.

Anecdote musicaleFrusciante utilise une pédale de fuzz (Big Muff Pi d’Electro Harmonix) dans son solo. Il fait également un usage intensif du Tone-Bend.

Choisis ton instrument

apprendre à jouer Can’t stop de

> COMMENT JOUER Can’t stop ?

Le temps est de 88 BPM, ce qui est plutot modéré. La structure n’est pas complexe, tu n’auras pas trop de mal à te repérer dans le morceau.

Comment jouer can’t stop à la guitare ?

Une fois que tu maitriseras cette partie guitare, n’hésite pas à la jouer volontairement de manière un peu “brouillon”. C’est ce qui donne le mélange rock / funk.

Comment jouer can’t stop à la basse ?

Il va falloir que ca Groove ! C’est Flea à la basse ! 😉

Comment jouer can’t stop à la batterie ?

Et voici 2 versions de batterie (originale et simplifiée) de ce morceau culte.

> quelle est l'histoire de Can’t stop ?

Comment jouer Can’t stop des Red Hot Chili Peppers ?

Comment jouer Can’t stop : généralités sur la composition

La chanson est composée en temps standard 4/4 et dans la tonalité de mi mineur. Les couplets sont joués deux fois avant le pont, ainsi que le refrain. Pendant le pont, Frusciante adopte un style reggae, grattant uniquement sur les temps forts. Après le pont, Frusciante utilise une pédale de fuzz (Big Muff Pi d’Electro Harmonix) dans son solo et fait également un usage important d’une technique de tonalité pliée.

Comment jouer Can’t stop : Les paroles

Du point de vue des paroles, “Can’t Stop” est un exemple caractéristique de l’utilisation occasionnelle par le groupe de l’écriture de paroles sur un rythme établi, plutôt que d’adapter les rythmes aux paroles existantes. Kiedis écrit dans son style circonlocutoire habituel. Néanmoins, le thème prédominant de cultiver une énergie intérieure et personnelle (manifesté dans le titre et la dernière ligne : “Cette vie est plus qu’une simple lecture.”) peut être compris dans presque chaque ligne.

Les couplets s’adressent à l’auditeur (ou peut-être à lui-même) sur un ton instructif, faisant référence à la vie de Kiedis, tout en citant l’inspiration de Defunkt (“Defunkt, le pistolet que tu paies”) et de Julia Butterfly Hill (“J. Butterfly est dans les cimes des arbres”). Le pont marque une légère rupture, Kiedis suggérant qu’il avait temporairement oublié cette philosophie et cherchant une nouvelle petite amie pour l’aider à se remettre sur pied.

Comment jouer Can’t stop : La sortie

Comment jouer Can’t stop : Les critiques

La chanson “Can’t Stop” se distingue nettement des autres pistes de l’album By the Way, offrant un son considéré par certains comme l’un des seuls véritablement punk/funk sur l’ensemble de l’album, aux côtés de “Throw Away Your Television”. Son caractère énergique et mélodiquement enveloppant résulte de la fusion de thèmes texturés, mélodiques et funky, créant ainsi une expérience musicale unique.

Comment jouer Can’t stop : Les ventes

La chanson a connu un grand succès, devenant le huitième numéro un des Red Hot Chili Peppers sur le classement Modern Rock Tracks, et le deuxième extrait de l’album By the Way à atteindre cette position. Elle a également atteint la 57e place du Billboard Hot 100, marquant ainsi sa présence dans les charts. “Can’t Stop” est devenue un pilier des performances en direct du groupe, démontrant son impact durable et son statut d’incontournable dans le répertoire musical des Red Hot Chili Peppers.

Comment jouer Can’t stop : Le clip

Comment jouer Can’t stop : La réalisation

La vidéo musicale de la chanson, réalisée par Mark Romanek et publiée le 24 janvier 2003, présente les quatre membres du groupe s’adonnant à des actions apparemment aléatoires et excessivement abstraites, comme tenir de nombreuses bouteilles d’eau ou tenter d’équilibrer des seaux sur leurs têtes. Elle débute par un mouvement de caméra à travers un tube jaune menant à Anthony Kiedis, qui porte des lunettes, suivi de près par les quatre membres courant à travers un couloir avec des luminaires attachés à leurs dos. Le groupe participe à diverses activités, telles que le port d’un masque de hippopotame géant violet, jouer avec des balles en caoutchouc, sauter, des scènes abstraites avec des boîtes, des seaux, des bouteilles d’eau, des poubelles, voler dans les airs, des cacahuètes en mousse roses, des plantes, jouer de la guitare dans une pièce remplie de chaises bleues vides et une pièce avec des lampes qui s’allument et s’éteignent.

Comment jouer Can’t stop : Le guitariste

À certains moments de la vidéo, on peut voir le guitariste John Frusciante jouer une Toronado orange et une Fender Stratocaster argentée, ce qui est inhabituel pour lui étant donné qu’il joue normalement sur des guitares vintage (les deux guitares ayant moins de cinq ans). Frusciante a expliqué plus tard qu’il avait reçu l’instruction de jouer ces guitares par le réalisateur Mark Romanek car elles se mariaient bien avec la palette de couleurs utilisée dans la vidéo ; il a également précisé qu’il ne jouait en réalité jamais de ces guitares.

Comment jouer Can’t stop : L’homme de la lumière

L’inspiration pour la vidéo a été attribuée à l’artiste autrichien Erwin Wurm, comme indiqué par la pancarte à la fin de la vidéo. L’éclairage a été positionné pour fournir une atmosphère contemporaine nette qui s’intègre au concept de la vidéo. La couleur orange a été choisie comme couleur d’accentuation par Romanek. Sa créativité visait à refléter les “One Minute Sculptures” abstraites de Wurm en faisant jouer au groupe des scènes aléatoires qui semblent ne servir à rien. Cependant, rétrospectivement, elles n’étaient pas censées être autre chose qu’un hommage.

Comment jouer Can’t stop : un autre mixage pour le clip

La vidéo inclut un mixage audio alternatif par rapport à celui publié sur l’album By the Way. Ce mixage alternatif, réalisé par Frusciante, rend la basse, les chœurs et les claques beaucoup moins discrets. Il a été publié sous les singles CD 2, 3 et le single 7 pouces sous le titre “Can’t Stop” (John Frusciante single mix). Cependant, ce mixage alternatif n’est pas disponible en streaming numérique sur aucune plateforme, à l’exception de la vidéo musicale sur YouTube.

 

bouton fermer
non membre

"Sérieux ? Tu n'es pas encore Abonné Yooplay ?"

Yooplay® est TA plateforme musicale dédiée à l’apprentissage facile et fun sur tous les groupes qui te passionnent.
Tu veux apprendre la Guitare, le Piano, le Chant, la Batterie ou la Basse ?
👉 Crée ton compte en un instant et explore une centaine de milliers de morceaux, ainsi que des Cours vidéo soigneusement mitonnés par notre équipe pédagogique.

Métronome